Éti­que­ta­ge et tra­ça­bi­li­té

Des grands superm­ar­chés aux épi­ce­ries loca­les, une com­mu­ni­ca­ti­on visu­el­le effi­cace est essen­ti­el­le dans le sec­teur de l’a­li­men­ta­ti­on et des bois­sons. Il ne s’a­git pas seu­le­ment de l’é­ti­que­ta­ge des mar­chan­di­ses pour le con­som­ma­teur final, mais aus­si de la tra­ça­bi­li­té dans la chaî­ne d’ap­pro­vi­si­on­ne­ment. La pro­tec­tion du con­som­ma­teur et la mini­mi­sa­ti­on des ris­ques pour la san­té publi­que sont des fac­teurs par­ti­cu­liè­re­ment importants.

En effet, un éti­que­ta­ge inexact des den­rées ali­men­tai­res peut ent­raî­ner la fer­me­tu­re d’u­ne ent­re­pri­se ou un ris­que pour le con­som­ma­teur. C’est pour­quoi nous vous pro­po­sons des solu­ti­ons d’im­pres­si­on numé­ri­que per­son­na­li­sées qui répon­dent aux exi­gen­ces éle­vées du sec­teur ali­men­tai­re. N’hé­si­tez pas à nous cont­ac­ter pour plus d’in­for­ma­ti­ons sur nos solu­ti­ons et nous vous ferons volon­tiers une off­re.

Frau beim einkaufen
Preisetikette

Quel­le est la par­ti­cu­la­ri­té des éti­quet­tes ali­men­tai­res ?

Les ali­ments doi­vent être iden­ti­fiés par des éti­quet­tes spé­cia­les. L’or­don­nan­ce sur l’é­ti­que­ta­ge et la publi­ci­té des den­rées ali­men­tai­res déter­mi­ne les indi­ca­ti­ons et la for­me que doi­vent prend­re les éti­quet­tes des den­rées ali­men­tai­res et des bois­sons. Il pré­cise éga­le­ment la for­me sous laquel­le ils peu­vent être van­tés. Le mar­quage com­prend tou­tes les inscrip­ti­ons sur l’emballage, le con­di­ti­onne­ment ou l’é­ti­quet­te. Les den­rées ali­men­tai­res pré­em­bal­lées doi­vent obli­ga­toire­ment être éti­que­tées selon les pre­scrip­ti­ons lors de leur remi­se aux con­som­ma­teurs. Du point de vue de la tech­ni­que des maté­riaux, il est essentiel que la col­le de l’é­ti­quet­te soit cer­ti­fiée pour les den­rées ali­men­tai­res.

Quel­les sont les exi­gen­ces en matiè­re d’é­ti­que­ta­ge des den­rées ali­men­tai­res ?

Il exis­te cinq exi­gen­ces de base à respec­ter pour les embal­la­ges et les éti­quet­tes ali­men­tai­res. D’u­ne part, la face impri­mée ne doit pas être en cont­act direct avec le pro­duit. De plus, con­for­mé­ment à la nor­me DIN 16524–3, l’im­pres­si­on doit être résistan­te aux effets de l’a­li­men­ta­ti­on. Dans le cas con­trai­re, l’é­ti­quet­te ne doit pas non plus influen­cer l’o­deur, le goût ou l’ap­pa­rence du pro­duit. Si un pro­duit impri­mé ent­re tout de même en cont­act direct, il faut uti­li­ser des encres et des col­les de qua­li­té ali­men­tai­re qui ne pré­sen­tent aucun ris­que.

Sélec­tion de nos pro­duits

EVOLIS Zenius

Evo­lis Zeni­us

tx210-lcd1

Série TSC TX

TSC MB241Serie

TSC Série MB240

Epson ColorWorks C4000e

Epson Color­Works C6000

Eti­quet­tes de prix

Quel­le impri­man­te con­vi­ent le mieux pour les éti­quet­tes de prix ?

L’im­pri­man­te à trans­fert ther­mi­que Desk­top ou Indus­tri­al con­vi­ent éga­le­ment dans ce cas. La déter­mi­na­ti­on de l’im­pri­man­te dépend de la quan­ti­té d’im­pres­si­on et du for­mat des éti­quet­tes de prix. Les éti­quet­tes de prix dans le com­mer­ce de détail, par exemp­le, ont des exi­gen­ces dif­fé­ren­tes de cel­les des fabri­cants de pro­duits ali­men­tai­res.

Quel est le maté­ri­au appro­prié pour les éti­quet­tes de prix ?

Dif­fér­ents maté­riaux sont néces­saires pour l’im­pres­si­on des éti­quet­tes de prix. Il s’a­git géné­ra­le­ment de matiè­res plas­ti­ques ou de dif­fér­ents papiers. En fon­c­tion des sou­haits du cli­ent, nous pré­sen­tons des pos­si­bi­li­tés et des solu­ti­ons appro­priées afin que vous obte­niez une solu­ti­on d’im­pres­si­on adap­tée à vos beso­ins.

Éti­quet­tes de sécu­ri­té

Quel­le solu­ti­on d’im­pres­si­on est néces­saire pour les sceaux et les éti­quet­tes de sécu­ri­té ?

Les sceaux de sécu­ri­té ser­vent en pre­mier lieu à pro­té­ger cont­re les mani­pu­la­ti­ons. Un sceau per­cé indi­que au con­som­ma­teur que le pro­duit a été pré­ala­blem­ent ouvert. Ces labels ser­vent donc éga­le­ment à garan­tir la qua­li­té des mar­chan­di­ses. Pour impri­mer ces scel­lés spé­ciaux, il faut éga­le­ment une impri­man­te à trans­fert ther­mi­que.

Quels sont les maté­riaux uti­li­sés pour l’im­pres­si­on des éti­quet­tes de sécu­ri­té auto­col­lan­tes ?

Les impri­man­tes à trans­fert ther­mi­que peu­vent éga­le­ment impri­mer des éti­quet­tes auto­col­lan­tes en com­bi­nai­son avec les bons con­som­ma­bles. Il s’a­git géné­ra­le­ment d’é­ti­quet­tes en plas­tique, pour les­quel­les la pro­prié­té adhé­si­ve joue un rôle important.

Plus d’é­ti­quet­tes

Quel­le matiè­re pre­miè­re pour les éti­quet­tes de sur­gelés ?

Com­me pour d’au­t­res labels, le papier et le plas­tique sont tous deux les prin­ci­pa­les matiè­res pre­miè­res. Tou­te­fois, la col­le fait ici l’ob­jet d’u­ne atten­ti­on par­ti­cu­liè­re. Celui-ci doit être adap­té à la con­gé­la­ti­on afin de pou­voir résis­ter aux bas­ses tempé­ra­tures. En out­re, le fait que l’é­ti­quet­te soit col­lée à tempé­ra­tu­re ambi­an­te ou à des tempé­ra­tures néga­ti­ves joue un rôle important.

Quel­le impri­man­te uti­li­ser pour les éti­quet­tes ali­men­tai­res en cou­leur ?

Tou­tes les impri­man­tes à jet d’en­cre con­vi­en­nent à cet­te appli­ca­ti­on, car elles peu­vent éga­le­ment trai­ter sans pro­blè­me de gran­des quan­ti­tés d’im­pres­si­on à gran­de vites­se. L’a­van­ta­ge de cet­te tech­no­lo­gie rési­de dans sa robust­esse et sa qua­li­té supé­ri­eu­re. En géné­ral, ces modè­les con­vi­en­nent à tous les beso­ins, qu’ils soi­ent pri­vés ou pro­fes­si­on­nels. Un tel sys­tème per­met de rend­re tous les pro­ces­sus plus effi­caces et de rédui­re ain­si les coûts d’im­pres­si­on. Il est tou­te­fois important d’uti­li­ser de l’en­cre pig­men­tée et non un jet d’en­cre à base d’eau. L’eau de con­den­sa­ti­on peut fai­re cou­ler l’i­mage impri­mée. Tou­te­fois, la pein­ture ne doit jamais ent­rer en cont­act direct avec les ali­ments.

Nos solu­ti­ons pour…

Ali­men­ta­ti­on

Phar­ma

Chi­mie

Logis­tique

Maté­riaux de con­s­truc­tion

Métal

Élec­tri­ci­té

Auto­mo­bi­le

Com­mer­ce

Ver­re

Deman­der une solu­ti­on per­son­na­li­sée

Quels sont les appareils de mar­quage mobi­les dis­po­nibles ?

Si la mar­chan­di­se est stockée tem­po­rai­re­ment ou se trouve à d’au­t­res posi­ti­ons de la chaî­ne d’ap­pro­vi­si­on­ne­ment, des appareils d’é­ti­que­ta­ge mobi­les sont par­fois néces­saires. Nous vous pro­po­sons ici la série TSC Alpha, qui prend en char­ge dif­fér­ents domain­es d’ap­pli­ca­ti­on. Grâce à son boî­tier en plas­tique recou­vert de caout­chouc, l’ap­pa­reil est par­ti­cu­liè­re­ment robus­te. Le pro­ces­seur hau­te vites­se inté­g­ré et la gran­de capa­ci­té du rou­leau de papier garan­tis­sent des vites­ses d’im­pres­si­on rapi­des. Ain­si, ces appareils mobi­les sont fle­xi­bles et rapi­de­ment opé­ra­ti­on­nels, que ce soit dans la logis­tique ou dans l’in­dus­trie.

Que sont les éti­quet­tes en rou­leau ?

La plu­part des impri­man­tes d’é­ti­quet­tes dis­po­sent d’un loge­ment pour rou­leau. Il faut donc des éti­quet­tes en rou­leau qui soi­ent faci­les à uti­li­ser. Il s’a­git d’é­ti­quet­tes pro­dui­tes sur des rou­leaux. Les impri­man­tes à jet d’en­cre en par­ti­cu­lier en ont sou­vent beso­in, si bien qu’el­les sont dis­po­nibles dans de nombreu­ses tail­les et vari­an­tes.

Deman­dez main­ten­ant une off­re per­son­na­li­sée !

Com­bien font 12 + 8 ?