De la bri­que à la char­geu­se sur pneus

Dans l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion, l’é­ti­que­ta­ge cor­rect des maté­riaux de con­s­truc­tion joue un rôle essentiel. Il est important de mar­quer pré­cis­é­ment les dif­fér­ents pro­duits afin d’é­vi­ter tou­te con­fu­si­on ou err­eur.

L’é­ti­que­ta­ge dans l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion et du bâti­ment doit répond­re à des exi­gen­ces et des envi­ron­ne­ments éten­dus. Les sup­ports rugueux, les intempé­ries de tou­tes sor­tes et diver­ses sub­s­tances chi­mi­ques sont des carac­té­ris­ti­ques de l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion et du bâti­ment. Le mar­quage doit résis­ter à cet envi­ron­ne­ment pour per­mett­re l’i­den­ti­fi­ca­ti­on des pro­duits ain­si que la sai­sie mobi­le des don­nées.

Sur cet­te page, nous vous don­nons un aper­çu des dif­fé­ren­tes solu­ti­ons d’é­ti­que­ta­ge que nous pro­po­sons aux ent­re­pri­ses de l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion.

Labeltech Baustoffe

Quel­les sont les éti­quet­tes uti­li­sées à cet effet ?

Pour mett­re en œuvre des pro­ces­sus logis­ti­ques, l’é­ti­que­ta­ge pour l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion et du bâti­ment doit être adap­té aux con­di­ti­ons géné­ra­les. Les éti­quet­tes pour sur­faces rugueu­ses sont par­ti­cu­liè­re­ment adap­tées au mar­quage dans l’in­dus­trie du bâti­ment. Grâce à une col­le spé­cia­le, ces éti­quet­tes adhè­rent éga­le­ment sur des sup­ports rugueux et por­eux, com­me le béton.

Les éti­quet­tes résistan­tes à l’es­su­ya­ge et aux rayures con­vi­en­nent com­me iden­ti­fi­ca­ti­on pour l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion et du bâti­ment, car les éti­quet­tes résis­tent à plu­s­ieurs pro­ces­sus de trans­bor­de­ment, de stocka­ge et de déstocka­ge. Ex. Éti­quet­tes robus­ki­ne.

Les éti­quet­tes résistan­tes aux pro­duits chi­mi­ques con­vi­en­nent éga­le­ment com­me solu­ti­on d’i­den­ti­fi­ca­ti­on pour l’in­dus­trie du bâti­ment, car elles résis­tent au cont­act avec les pein­tures, les ver­nis, les net­to­yants con­ten­ant des com­po­sants agres­sifs, etc.

Les maté­riaux de con­s­truc­tion sont géné­ra­le­ment stockés à l’ex­té­ri­eur. Pour garan­tir une iden­ti­fi­ca­ti­on dura­ble, les éti­quet­tes résistan­tes aux intempé­ries sont une solu­ti­on d’i­den­ti­fi­ca­ti­on indis­pensable pour l’in­dus­trie de la con­s­truc­tion.

Que sont les éti­quet­tes résistan­tes aux rayures ?

Les éti­quet­tes anti-rayures sont par­ti­cu­liè­re­ment adap­tées aux pro­duits qui néces­si­tent une pro­tec­tion sup­p­lé­men­tai­re cont­re l’a­b­ra­si­on. Les éti­quet­tes en papier clas­si­ques ne con­vi­en­drai­ent pas, en par­ti­cu­lier pour les pro­duits des sec­teurs des bois­sons, de l’in­dus­trie, des cos­mé­ti­ques ou de la chi­mie, où les con­train­tes sont importan­tes.
Com­me base pour des éti­quet­tes résistan­tes aux rayures, nous recom­man­dons dans tous les cas un film poly­pro­py­lè­ne résistant à la déchir­ure, car les éti­quet­tes en film sont fon­da­men­ta­le­ment robus­tes et résistan­tes à l’hu­mi­di­té et à l’hui­le.

Quels types d’é­ti­quet­tes sont uti­li­sés dans l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion ?

Eti­quet­tes à atta­cher

Les éti­quet­tes volan­tes sont sou­vent uti­li­sées com­me éti­quet­tes d’ac­com­pa­gne­ment des mar­chan­di­ses pour l’i­den­ti­fi­ca­ti­on des flux de matiè­res. Il s’a­git ici de mar­quer des embal­la­ges de gran­de tail­le, tels que des tubes, des bobi­nes de fil métal­li­que ou aut­res. Il est par­ti­cu­liè­re­ment important que les éti­quet­tes soi­ent robus­tes et résistan­tes à la déchir­ure, c’est pour­quoi on uti­li­se ici des éti­quet­tes volan­tes en PP ou en PET et on les inscrit de maniè­re dura­ble à l’ai­de d’u­ne impri­man­te d’é­ti­quet­tes.

Éti­quet­tes à code-bar­res

Les éti­quet­tes à code-bar­res sont pré­sen­tes dans les sec­teurs et domain­es les plus divers. Dans le sec­teur du trans­port et de la logis­tique, elles sont uti­li­sées com­me éti­quet­tes d’ex­pé­di­ti­on en papier pour tra­cer, iden­ti­fier et ache­mi­ner les mar­chan­di­ses jus­qu’à leur desti­na­tai­re.

L’in­dus­trie auto­mo­bi­le uti­li­se les codes 1D et 2D depuis de nombreu­ses années afin d’i­den­ti­fier par­fai­te­ment les com­po­sants mon­tés et de pou­voir remon­ter jus­qu’au jour de leur pro­duc­tion. Les exi­gen­ces sont ici par­ti­cu­liè­re­ment éle­vées, car en plus de l’hui­le, de l’es­sence et d’au­t­res sub­s­tances, les éti­quet­tes à codes à bar­res doi­vent résis­ter à des tempé­ra­tures extrê­me­ment éle­vées et extrê­me­ment bas­ses ain­si qu’à de for­tes con­train­tes méca­ni­ques.

Pro­duits chi­mi­ques-
éti­quet­tes résistan­tes

Ces éti­quet­tes en film per­met­tent d’i­den­ti­fier enco­re mieux tout ce qui est expo­sé à des pro­duits chi­mi­ques extrê­mes, com­me l’a­cé­to­ne, le MEK ou le liqui­de de frein, ain­si qu’à des con­train­tes méca­ni­ques. Out­re leur résis­tance, les éti­quet­tes en film se distin­guent prin­ci­pa­le­ment par leur excel­len­te adhé­rence sur les sur­faces pein­tes en poud­re et sur les sup­ports légè­re­ment hui­leux.

Nos éti­quet­tes en film spé­cial sont éga­le­ment adap­tées au col­la­ge sur des sup­ports à fai­ble éner­gie com­me le PE/PP. Les vari­an­tes avec une appli­ca­ti­on plus épaisse de col­le ont bien fon­c­tion­né sur les sup­ports struc­tu­rés.
Nos éti­quet­tes en film résistant aux pro­duits chi­mi­ques peu­vent éga­le­ment être uti­li­sées com­me éti­quet­tes résistan­tes à l’eau de mer (selon BS5609). Les éti­quet­tes résis­tent à l’eau de mer pen­dant au moins 3 mois en ter­mes d’ad­hé­rence et de lisi­bi­li­té.

Quel­le est l’im­pri­man­te la mieux adap­tée aux dif­fé­ren­tes éti­quet­tes ?

  • Pour les éti­quet­tes cou­leur, les impri­man­tes cou­leur à jet d’en­cre de la série Epson
  • L’im­pri­man­te bico­lo­re Logi­jet TC8 de la série Micro­plex
  • Les impri­man­tes à trans­fert ther­mi­que Indus­tri­al

Sélec­tion de nos pro­duits

TSC MH-261

TSC MH261

Epson ColorWorks C6500

Epson Color­Works C6500

logiJET TC8_left_paper_printer-only_1000px

Logi­jet TC8

Que sont les plaques signa­lé­ti­ques ?

Une éti­quet­te d’i­den­ti­fi­ca­ti­on con­ti­ent des infor­ma­ti­ons détail­lées importan­tes sur le pro­duit en ques­ti­on, com­me par exemp­le une iden­ti­fi­ca­ti­on et une attri­bu­ti­on clai­res au moy­en d’un numé­ro d’i­den­ti­fi­ca­ti­on ou de coda­ges indi­vi­du­els. A cela peu­vent s’a­jou­ter des aver­tis­se­ments, des don­nées de per­for­mance ain­si que la mar­que indi­vi­du­el­le du cli­ent.

Quel­le impri­man­te pour les plaques signa­lé­ti­ques ?

Pour l’im­pres­si­on de plaques signa­lé­ti­ques, nous recom­man­dons : Impri­man­tes à trans­fert ther­mi­que Indus­tri­al et Desk­top en com­bi­nai­son avec des rub­ans encr­eurs à trans­fert ther­mi­que résistants.

labeltech baustofflager

Quel­les sont les éti­quet­tes qui con­vi­en­nent pour le béton, le bois ?

Éti­quet­tes pour le béton

Les éti­quet­tes en poly­pro­py­lè­ne peu­vent être impri­mées faci­le­ment avec une impri­man­te à trans­fert ther­mi­que. Il est éga­le­ment pos­si­ble d’é­cr­i­re à la main avec un feut­re résistant à l’eau. L’ad­hé­sif à for­te adhé­rence est à base de caout­chouc et est spé­cia­le­ment con­çu pour le col­la­ge sur des sur­faces rugueu­ses et irré­gu­liè­res. La sale­té et l’hu­mi­di­té n’ont aucun effet sur ces éti­quet­tes.

Avan­ta­ges par­ti­cu­liers de ces éti­quet­tes :

  • résistant à la déchir­ure et aux éraflu­res
  • résistant aux intempé­ries
  • résistant à l’a­b­ra­si­on
  • bon­ne adhé­rence sur diver­ses sur­faces
  • dura­ble

Éti­quet­tes pour le bois

Les éti­quet­tes sur bois doi­vent col­ler sans alté­rer le maté­ri­au, même dans les con­di­ti­ons les plus dif­fi­ci­les com­me les ray­ons UV, le vent, les sur­faces pous­sié­reu­ses ou très fra­gi­les. Nous avons ce qu’il faut pour répond­re à vos beso­ins : des éti­quet­tes vier­ges ou impri­mées, de l’adhé­sif sans rési­du ou très adhé­sif.

Nos solu­ti­ons pour…

Ali­men­ta­ti­on

Phar­ma

Chi­mie

Logis­tique

Maté­riaux de con­s­truc­tion

Métal

Élec­tri­ci­té

Auto­mo­bi­le

Com­mer­ce

Ver­re

Deman­der une solu­ti­on per­son­na­li­sée

Quel­les éti­quet­tes ont des pro­prié­tés de résis­tance à l’eau ?

Par exemp­le, les éti­quet­tes dont le maté­ri­au répond aux exi­gen­ces stric­tes de la nor­me Bri­tish Stan­dard 5609. Ces éti­quet­tes sont appelées “résistan­tes à l’eau de mer”, “résistan­tes à l’eau de mer” ou “cer­ti­fiées pour l’eau de mer”.

Pour de nombreu­ses mar­chan­di­ses dan­ge­reu­ses, l’é­ti­que­ta­ge des pro­duits néces­si­te l’uti­li­sa­ti­on d’é­ti­quet­tes résistan­tes à l’eau de mer, approu­vées par la nor­me bri­tan­ni­que BS5609. Seuls les embal­la­ges et les réci­pi­ents munis d’é­ti­quet­tes cer­ti­fiées résistan­tes à l’eau de mer peu­vent être trans­por­tés par voie mari­ti­me et aéri­en­ne. Les sub­s­tances dan­ge­reu­ses sont ain­si éti­que­tées de maniè­re sûre.

La sec­tion 3 de la nor­me bri­tan­ni­que défi­nit en out­re les exi­gen­ces en matiè­re de lisi­bi­li­té et de résis­tance à l’a­b­ra­si­on de l’i­mage impri­mée sous l’in­fluence de l’eau de mer. Il ne s’a­git pas seu­le­ment de s’assurer que le maté­ri­au de l’é­ti­quet­te et l’ad­hé­sif répon­dent à cet­te nor­me et résis­tent à l’eau salée. Il est éga­le­ment important que, lors de l’im­pres­si­on des éti­quet­tes, le sys­tème d’im­pres­si­on, l’im­pri­man­te et le toner uti­li­sés, ou plus pré­cis­é­ment l’en­cre ou le ruban de trans­fert ther­mi­que uti­li­sés, répon­dent aux exi­gen­ces de com­pa­ti­bi­li­té avec l’eau de mer.

L’uti­li­sa­ti­on d’é­ti­quet­tes résistan­tes à l’eau de mer est non seu­le­ment importan­te, mais aus­si léga­le­ment obli­ga­toire en ver­tu du règle­ment SGH, en par­ti­cu­lier pour l’é­ti­que­ta­ge des con­teneurs de pro­duits chi­mi­ques et des con­teneurs de trans­port. Même si des con­teneurs de pro­duits chi­mi­ques tom­bent à l’eau ou sont endom­ma­gés en mer, l’é­ti­quet­te résistan­te à l’eau de mer cer­ti­fiée BS5609 res­te int­ac­te et four­nit des infor­ma­ti­ons sur le con­tenu et la matiè­re dan­ge­reu­se du con­teneur, par le biais de pic­to­gram­mes et d’in­for­ma­ti­ons tex­tu­el­les.

Quel­le solu­ti­on d’im­pres­si­on pour l’in­dus­trie des maté­riaux de con­s­truc­tion ?

Impri­man­te d’é­ti­quet­tes Label­max SP2

Con­vi­ent pour : Mar­quage de tuyaux, mar­quage d’in­stal­la­ti­ons

Un mar­quage clair aug­men­te effi­ca­ce­ment vot­re sécu­ri­té et vot­re per­for­mance au tra­vail. Le mar­quage des tuyaux, des van­nes et des rac­cords se fait géné­ra­le­ment à l’ai­de de films plas­ti­ques auto­col­lants, impri­m­a­bles indi­vi­du­el­le­ment.
Les repè­res de tuy­au­te­rie peu­vent être impri­més avec du tex­te, des sym­bo­les et des codes à bar­res. Les éti­quet­tes de mar­quage de tuyaux uti­li­sées sont per­ma­nen­tes, résistan­tes aux intempé­ries, à l’hu­mi­di­té, aux ray­ons UV, aux solu­ti­ons sali­nes légè­res, aux aci­des, aux bases ain­si qu’à de nombreux pro­duits chi­mi­ques. En out­re, les éti­quet­tes sont résistan­tes à l’a­b­ra­si­on et con­çues pour des tempé­ra­tures allant de ‑20° C à +120° C. Les éti­quet­tes peu­vent être uti­li­sées dans des envi­ron­ne­ments dif­fi­ci­les.

Série TSC MH261

Con­vi­ent pour : éti­quet­tes en béton très robus­tes et très adhé­ren­tes

- Méca­nis­me d’en­tre­ti­en TPH auto­con­trôlé
— Rem­pla­ce­ment faci­le de la tête d’im­pres­si­on et du rou­leau d’im­pres­si­on
— Prend en char­ge les sup­ports de mar­quage noir top et bot­tom et les paramè­tres des cap­teurs de sup­port sélec­tionn­ables dans le menu d’af­fichage
— SOTI Con­nect et con­so­le TSC pour la ges­ti­on des impri­man­tes
— Inter­faces de com­mu­ni­ca­ti­on sans fil : Le modu­le com­bi­né sup­porte le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac et le Blue­tooth 4.2
— Vites­se d’im­pres­si­on rapi­de — jus­qu’à 355,6 mm (14 ips)
— Dis­po­nible en réso­lu­ti­ons 203 dpi et 300 dpi, la tête d’im­pres­si­on est inter­ch­an­geable dans dif­fé­ren­tes réso­lu­ti­ons
— Écran LCD cou­leur 3,5″ sur le modè­le stan­dard
— Pan­neau LCD tac­ti­le cou­leur 4.3″ sur le modè­le Advan­ced
— Sup­porte des lar­geurs de sup­port jus­qu’à 172,7 mm (6.8″)
— Cer­ti­fi­ca­ti­on ENERGY STAR

Impri­man­te cou­leur à jet d’en­cre de la série Epson CW-6500

Con­vi­ent pour : Éti­quet­tes pour matiè­res dan­ge­reu­ses (SGH)

Pour les éti­quet­tes de pro­duits dan­ge­reux en cou­leur avec une épais­seur maxi­ma­le de 1 mm. Lar­geur du for­mat A4 DIN. Grâce au rou­leau con­tinu, vous pou­vez décou­per le maté­ri­el d’é­ti­que­ta­ge à la tail­le sou­hai­tée et obte­nir ain­si divers for­mats avec un seul rou­leau.
Les éti­quet­tes sont en plas­tique (polyé­thylè­ne) blanc mat et cer­ti­fiées BS5609, qui cor­re­spond à la nor­me actu­el­le pour l’é­ti­que­ta­ge des pro­duits dan­ge­reux et chi­mi­ques. Les éti­quet­tes adhè­rent par­fai­te­ment et résis­tent aux effets nocifs de l’en­vi­ron­ne­ment, aux tempé­ra­tures éle­vées et aux sub­s­tances agres­si­ves. Pour les appli­ca­ti­ons inté­ri­eu­res et exté­ri­eu­res.

Deman­dez main­ten­ant une off­re per­son­na­li­sée !

Com­bien font 9 + 6 ?

Building Materials.H03.2k