Innovations avec des matériaux adhésifs

Avec ses solutions cryogéniques pour le transfert thermique, l’impression laser et l’impression par jet d’encre, Lintec Europe propose une solution idéale pour résoudre les problèmes des laboratoires de haute performance. L’identification des récipients en plastique et en verre stockés pendant de longues périodes dans l’azote liquide ou dans des conditions de congélation nécessite une solution d’impression fiable.

C’est pourquoi nous vous présentons des matériaux adhésifs cryogéniques qui peuvent être imprimés avec des encres classiques, des imprimantes laser de table, des imprimantes à jet d’encre à base d’eau et le transfert thermique.

Quels sont les établissements qui bénéficient le plus des matériaux adhésifs cryogéniques ?

  • Laboratoires cliniques
  • les établissements d’expérimentation biomédicale
  • environnements scientifiques en général
  • Applications jusqu’à -196°C

Prévention des risques dans les laboratoires

Ces matériaux adhésifs particuliers peuvent être plongés sans risque dans l’azote liquide. Ils résistent au choc thermique grâce à la force de cohésion et ne se détachent pas. Le grand avantage est évident, vous n’avez pas besoin de stylo marqueur pour écrire. Vous pouvez utiliser un laser de table ou une imprimante à transfert thermique, selon vos besoins.

Le risque de sécurité « humain » peut ainsi être considérablement réduit.

Des marquages illisibles ou incorrects peuvent entraîner des problèmes lors du traitement ultérieur dans les laboratoires qui appliquent des normes de sécurité élevées. Pour placer toutes les informations importantes sur les petites fioles et les tubes à essai, il est possible d’imprimer des codes-barres et des détails de lots.

Qu’est-ce qui caractérise ces matériaux cryogéniques ?

  • basses températures
  • innovant
  • excellente imprimabilité
  • Colle à haut pouvoir adhésif

Lintec Europe indique que ces matériaux adhésifs cryogéniques conviennent également à une multitude d’autres applications. L’équipe de développement peut fournir des solutions individuelles et spécifiques à une multitude de besoins.

Ce qu’il faut savoir sur le matériel cryogénique

  • Quelles sont les imprimantes qui conviennent ?
    • Les imprimantes EPSON ColorWorks TM-C ont été testées et approuvées avec l’encre à base de pigments DURABrite Ultra (encre mate) ou UltraChrome DL (encre photo).
  • Test et validation
    • Approuvé et testé avec une Memjet VIP Color VP700, distribuée par des revendeurs au Royaume-Uni
  • Amélioration de l’étiquetage
    • Ce matériau permet de créer des étiquettes variables en quatre couleurs pour améliorer l’identification des récipients de stockage cryogéniques par rapport au procédé traditionnel de transfert thermique monochrome. Nous avons reçu des demandes spéciales pour des étiquettes à code couleur, pour les identifier sans avoir à scanner le code-barres.
  • Applications précédentes
    • Ce produit est vendu avec succès au Japon pour les machines EPSON avec un adhésif permanent pour les applications non cryogéniques.
  • Convient aux laboratoires
    • Produit utilisé pour les laboratoires de test CV-19 au Royaume-Uni sur les machines EPSON
  • Autres applications
    • Certaines entreprises utilisent ce produit comme polyester blanc avec un adhésif très collant

Propriétés environnementales et détails scientifiques

Pour plus d’informations, consultez le dépliant de la société Lintec Europe :
« Films pour imprimantes laser de table et imprimantes à transfert thermique pour étiquettes cryogéniques jusqu’à -196°C (zone de congélation) »

Vous vous demandez si et comment vous pouvez utiliser au mieux les matériaux cryogéniques ? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller :

Combien font 4+4 ?